Partenaires

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Pouvoir résister et pouvoir s'exprimer

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Invité

avatar
Invité
On ne peut pas s'exprimer sans résister, la vie est ainsi faite actuellement. Mais peut-on résister sans s'exprimer ? Certainement pas, et nous en avons un bon exemple en France avec ce qui se passe actuellement. Les grèves et revendications ne seront jamais lettre morte, même si elles n'aboutissent pas immédiatement, parce qu'elles sont le germe de changements positifs par la suite. La Constitution reconnaît le droit à l'expression dans pratiquement tous les domaines, ce qui suppose une résistance qui est elle souvent mal vue. Que faire alors ? D'ou vient cette contradiction ? Pourquoi ne pas instituer un droit à l'expression et à la résistance pacifiques dans ce que l'on appelle la démocratie directe, pratiquée dans certains pays ? La séparation des pouvoirs est-elle respectée ? Sommes-nous des marionnettes impuissantes et juste bonnes à crier leur désarroi ? En d'autres termes, devons-nous tout accepter et nous laisser conduire par le bout du nez comme des enfants ? Ferions-nous mieux de la boucler ?

L'histoire nous montre que c'est grâce à certaines fortes têtes que certaines choses ont changé dans le bon sens pour les citoyens du monde dit "riche".

Afin de ne pas m'engager dans une discussion "limite", je laisse aux autres membres de ce forum le soin de répondre.

Bonne soirée à vous tous

Bisous

Adou

Voici ce que dit le 1er paragraphe du préambule de la constitution française de 1958 :

"Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004."

Ainsi donc, notre constitution est construite :
  1. à partir de la déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1789 ;
  2. complétée par le préambule de la constitution de 1946 ;
  3. amendée par la charte de l'environnement de 2004.

Du coup, 2 questions se posent :
  • la classe politique a-t-elle en permanence tous ces éléments en ligne de mire ?
  • tous les moyens sont-ils mis en oeuvre pour parvenir aux nobles objectifs définis ?

Bien à vous,
Archange.


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
Non, naturellement Sad

Ne serait-il pas plus simple dans ces conditions de penser la loi en fonction de la constitution, et non pas de faire des lois soumises ensuite au conseil constitutionnel ?

Après tout, les lois sont sensées être des déclinaisons de la constitution, pas des ajouts...
Nous devrions peut-être faire circuler une pétition en ce sens... Je vais y réfléchir...
Qu'en penses-tu ?


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
Non, je ne pense pas. Le Conseil constitutionnel disparaîtrait, les ajouts constitutionnels ne sont pas aussi sûrs que la ratifification par cette instance suprème des lois. On en a déjà eu des exemples.

Si les lois étaient faites en fonction de la constitution, puis soumises au conseil constitutionnel, cela serait mieux, effectivement.

Mais mon questionnement touche plutôt le fait que les lois ne sont pas faites en fonction de la constitution ; on vérifie juste (parfois) leur constitutionnalité après coup.


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
C'est vrai. Heureusement que moi je suis suisse parce que cela n'arrive pas chez nous

Quels sont les tenants et les aboutissants en Suisse ?
Une constitution ? Etc ?


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
Nous avons une Constitution et nous y ajoutons des articles en fonction de résultat des votations populaires, exemple la votation sur les minarets dont l'interdiction de les construire est devenue immédiatement applicable et en même temps inscrite dans notre Constitution

C'est un excellent exemple, dans la mesure où vous vous servez de la constitution et des votations citoyennes pour décider d'une loi.

Par contre, je trouve l'ajout à votre constitution contestable.
Je m'explique : une constitution est une règle / charte de fonctionnement des institutions nationales et des valeurs que défend la nation ; un principe général peut donc être ajouté (par exemple, l'attachement au christianisme pour ce qui vous concerne), mais pas une loi complète (par exemple, l'interdiction des minarets).

Vu de la Suisse, tu en penses quoi ?


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
Je pense que tu as raison, effectivement

Cependant, même si toutes les lois ne sont pas inscrites dans la Constitution, dans le cas exposé et vu les pressions auxquelles nous avons été exposés cela s'est avéré indispensable, preuve en est que l'affaire a été portée par les insatisfaits ne respectant pas notre volonté populaire devant la CEDH à Strasbourg laquelle va vraisemblblement déclarer cette requête irreceveble, de quoi je me mêle, hein ?

C'est la souveraineté de la suisse et de son sytème de démocratie qui a été mise en cause, pour cela cette nouvelle disposition résultant de la volonté du peuple est devenue constitutionnelle.

Les lois sont par contre élaborées au parlement et au conseil Fédéral, notre organe éxécutif. (sauf exceptions fréquentes)

Ada a écrit:Je pense que tu as raison, effectivement

Cependant, même si toutes les lois ne sont pas inscrites dans la Constitution, dans le cas exposé et vu les pressions auxquelles nous avons été exposés cela s'est avéré indispensable, preuve en est que l'affaire a été portée par les insatisfaits ne respectant pas notre volonté populaire devant la CEDH à Strasbourg laquelle va vraisemblblement déclarer cette requête irreceveble, de quoi je me mêle, hein ?

C'est la souveraineté de la suisse et de son sytème de démocratie qui a été mise en cause, pour cela cette nouvelle disposition résultant de la volonté du peuple est devenue constitutionnelle.

Les lois sont par contre élaborées au parlement et au conseil Fédéral, notre organe éxécutif.
Je comprends dans ce cas votre volonté d'inscrire dans le marbre une loi.
Par contre, jusqu'à preuve du contraire, la CEDH est un organe de l'UE, et la Suisse ne fait pas (encore) partie de l'UE ?? Comme tu le dis si bien : "de quoi j'me mêle ?!" confused



Dernière édition par Archange le Ven 29 Oct - 10:06, édité 1 fois


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
Je me mêle de ce qui nous regarde directement car la Suisse a ratifié un accord instaurant la CEDH, dans les cas de violation des droits de l'homme, comme organe suprême même chez nous. Nous nous devons de respecter ces accords. Et toc

Ah ok, je comprends, donc votre constitution en elle-même devient susceptible de recours dans ce cas, conformément à l'accord international Suisse / CEDH, mais contre l'avis du législateur.


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
Non point, mon cher ami. Un amendement à notre constitution est irrecevable, même par la CEDH

Ce ne sont que les atteintes individuelles aux droits de l'homme, de cas en cas, qui sont recevables par la CEDH, lesquelles ne sont naturellement pas inscrites dans notre constitution et ne le seront jamais, mais dans la jurisprudence oui

La volonté populaire suisse n'est susceptible d'aucun recours en Suisse ni ailleurs

Pour en savoir plus sur cette constitution, je dépose ici le lien autorités fédérales suisses.
J'ai aussi lu dans Wikipédia que votre constitution n'est pas faite à partir d'un texte d'intention comme la déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1789.


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
Bonne idée mais je signale quand même que chez nous, comme il est indiqué, c'est le peuple qui est le souverain. Bel exemple de démocratie, non ?

C'est l'éternelle question des causes / des objectifs / des moyens / des conséquences.

Tu as raison sur la souveraineté du peuple suisse.
Cependant, si la démocratie suisse est brillante du point de vue des moyens, je trouve qu'il lui manque des valeurs universelles (objectifs) en préambule de sa constitution.

Je reconnais que nos 2 pays ne se sont pas construits de la même manière : pas les mêmes causes, donc pas les mêmes objectifs, donc pas les mêmes moyens, et donc pas les mêmes conséquences.

Enfin ce n'est que mon avis personnel.


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
On voit ce que les déclarations d'intention magnifiques donnent comme résultats effectifs dans d'autres pays...

Archange a écrit:
C'est l'éternelle question des causes / des objectifs / des moyens / des conséquences.
drunken


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Invité

avatar
Invité
Archange a écrit:
Archange a écrit:

drunken

study

ticanard

avatar
Très discret
Très discret
cheers Bel échange les amis. Aucune idée comment fonctionne exactement le système législatif chez nous. Ce que je sais c'est que le roi a toujours un "droit de veto". Mais lors de la loi sur l'avortement, il a été déclaré "en incapacité de régner" le temps nécessaire pour que la loi soit inscrite dans notre législation. Donc, il y a toujours moyen de contourner si nécessaire...
N'empêche que en ce moment, il boulote notre roi à nommer et entendre des informateurs, négociateurs, médiateurs, conciliateurs etc... Manque plus qu'un prestidigitateur pour trouver une solution (lol). Sinon faudra un fossoyeur pour notre Belgique défunte Sad

Voir le profil de l'utilisateur
ticanard a écrit:Sinon faudra un fossoyeur pour notre Belgique défunte Sad
Merci de ton message ticanard !
Ce que tu dis est bien la preuve que, finalement, même avec des règles de contournement, chaque système est imparfait.


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

ticanard

avatar
Très discret
Très discret
Ada a écrit:On ne peut pas s'exprimer sans résister, la vie est ainsi faite actuellement. Mais peut-on résister sans s'exprimer ? Certainement pas, et nous en avons un bon exemple en France avec ce qui se passe actuellement. Les grèves et revendications ne seront jamais lettre morte, même si elles n'aboutissent pas immédiatement, parce qu'elles sont le germe de changements positifs par la suite. La Constitution reconnaît le droit à l'expression dans pratiquement tous les domaines, ce qui suppose une résistance qui est elle souvent mal vue. Que faire alors ? D'ou vient cette contradiction ? Pourquoi ne pas instituer un droit à l'expression et à la résistance pacifiques dans ce que l'on appelle la démocratie directe, pratiquée dans certains pays ? La séparation des pouvoirs est-elle respectée ? Sommes-nous des marionnettes impuissantes et juste bonnes à crier leur désarroi ? En d'autres termes, devons-nous tout accepter et nous laisser conduire par le bout du nez comme des enfants ? Ferions-nous mieux de la boucler ?

L'histoire nous montre que c'est grâce à certaines fortes têtes que certaines choses ont changé dans le bon sens pour les citoyens du monde dit "riche".

Afin de ne pas m'engager dans une discussion "limite", je laisse aux autres membres de ce forum le soin de répondre.

Bonne soirée à vous tous

Bisous

Adou
Je reviens sur ce qui était le sujet de débat au départ : la liberté de s'exprimer. Je ressens actuellement combien cette liberté est bafouée, notamment sur mon lieu de travail. L'engagement de représenter les travailleurs et de faire entendre leurs doléances est lourd en terme de charge psycho-sociale. Les menaces et intimidations en tout genre pleuvent, les rumeurs malveillantes sont répandues par la hiérarchie.
En ce temps de crise, les patrons utilisent le chantage à l'emploi, y compris dans le secteur non-marchand. Diviser pour mieux régner, maintenir la pression sont des méthodes que même nos psy-machin-truc qui nous dirigent utilisent pour réduire le personnel au silence et à la résignation. Sad
Merci Adou de dire que notre combat n'est pas complètement inutile.
Et si demain, je me retrouve sans job, j'aurai tout le temps libre pour venir m'exprimer ici. Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
Coucou ticanard,

J'ai copié ta réponse et j'ai créé un nouveau sujet dans la section "emploi".

Bonne navigation !

Archange.


_________________
Bonjour Invité, heureux de te retrouver ! Very Happy
N'hésite pas à déposer tes messages sur le forum des futurs à imaginer :
http://pensernotrefutur.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur http://pensernotrefutur.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum